Le mot du président

L’ALGERIE : VOULOIR, POUVOIR ET ESPOIR /Pr.Dr.Abderrazak GUESSOUM/J.M11

guessoum abderrazakAu moment où l’Algérie notre cher pays aiguise sa volonté et s’apprête à réaliser le changement démocratique et pacifique espéré.

Consciente de son retard et de sa panne causée par le déraillement de sa machine de développement, notre Algérie est appelée à doubler d’effort pour surmonter ses difficultés et dépasser sa crise.

Cependant, les défis et les obstacles auxquels l’Algérie fait face sont énormes et multiples. A titre d’exemple, il ya lieu de signaler, entre autres, cette volonté de différentes forces qui caractérisent la vie quotidienne de la vie algérienne.

L’infiltration et la corruption généralisées qui n’épargnent aucun niveau de notre vie.

Il ya également l’insécurité qui dérange l’esprit des Algériens.

En dépit de ses faibles moyens sur le plan matériel, l’Association des Oulémas Musulmans Algériens n’épargne aucun effort en vue de contribuer à la réalisation d’un tel changement qui commence par la rénovation des esprits et les mentalités jusqu’au changement politique, économique, culturel et social dans l’harmonie et la cohabitation pacifique.

A la veille de sa Conférence nationale qui se tiendra au mois de novembre prochain et à laquelle assisteront plus de 500 délégués représentant toutes les régions de l’Algérie, notre Association œuvrera pour une mobilisation totale de toutes les forces de la nation, afin de relever les défis et amorcer une opération de salut, capable de restituer à notre peuple son espoir déçu et son pouvoir entravé.

Le moment est donc venu pour que notre peuple, enseigné par les différentes expériences amères, doit ce grouper autour des idéaux défendus par les Oulémas précurseurs et tous les nobles intellectuels de l’Algérie.

Autant de dangers qui menacent alors la stabilité de l’Algérie et qui risquent d’empêcher son développement et son progrès.

A cela, s’ajoute cette dépersonnalisation de l’individu algérien et cette aliénation le condamnant à vivre exilé au sein de sa société par rapport à sa culture, son histoire et sa civilisation.

A la lumière de tous ses aspects négatifs graves, le rôle des Oulémas et les intellectuels s’avère plus que jamais nécessaire.

L’Association des Oulémas Musulmans Algériens issue des entrailles du peuple algérien et qui reflète ses aspirations les plus profondes, sont directement concernés par la réalisation d’un tel changement démocratique et pacifique en Algérie.

Sa noble tache consiste, alors, à  former par l’enseignement, l’éducation et la sensibilisation pour avoir un citoyen croyant, compétent et courageux.

 

Pr.Dr.Abderrazak GUESSOUM

                           Présidant de l’Association des Oulémas musulmans algériens