Le mot du président

Consolidation et Fidélité /Prof.Aberrazak Guessoum/J.M 12

guessoum-abderrazak-ml-220x280Animés par une volonté ardente et dotés d’un dévouement exemplaire, les apôtres de la cause musulmane et disciples des Oulémas Algériens étaient au rendez-vous les 5 et 6 du mois de Mouharam 1435H, correspondant aux 8 et 9 novembre 2013. C’est l’occasion qui leur a été offerte par la quatrième Assemblée Générale ordinaire de l’Association des Oulémas Musulmans Algériens, tenue à Zéralda sous le signe: Consolidation et Fidélité.

 

Les participants, aunombre de plus de 400 personnes venus de tous les coins de l’Algérie, ont tenu à faire de leur rencontre celle des artisans de la réforme de la société algérienne sous l’égide de l’A.O.M.A.

 

Au moment où les mouvements de la société civile locale et régionale brandissent les slogans du changement, les congressistes s’étaient réjouis de la participation qualitative et représentative de la diversité idéologique, culturelle et politique en Algérie, instituant ainsi à l’A.O.M.A, par fidélité à ses objectifs, de constituer l’espace conciliant tous les Algériens et toutes les Algériennes sous le bon respect des constances et du dénominateur commun de notre société algérienne.

 

C’est dans un climat de franchise et d’analyse objective que se sont déroulés les travaux de la 4ème Assemblée aboutissant ainsi, et en toute responsabilité, aux conclusions reflétant les aspirations profondes de notre peuple, en insistant surtout sur les points suivants :

1. La fidélité aux principes réitérés et la détermination à protéger notre société contre tous les fléaux et à défendre l’identité nationale dans ses différentes dimensions.

2. A finalité éducative, l’A.O.M.A doit œuvrer pour le renforcement du système éducatif national par les valeurs islamiques afin de prémunir les générations montantes.

3. La nécessité de restituer à la langue arabe qui constitue un facteur rassembleur la place qui est la sienne en faisant d’elle la langue de l’administration et de la communication.

4. Face au courant extrémiste et destructeur qui menace aujourd’hui notre société, l’A.O.M.A doit œuvrer en vue d’immuniser notre peuple qui est la proie de toutes sortes de politiques et de tentatives d’acculturation et d’aliénation visant à détruire sa personnalité.

 

Ainsi, l’A.O.M.A qui est la Mère des Associations, qualifiée à juste titre par certains historiens comme étant la meilleure qui était donnée comme exemple aux Algériens, n’a pas négligé non plus l’espace arabo-musulman,insistant notamment sur la Question centrale des Arabes et des Musulmans, à savoir la Palestine et sa capitale «AL QODS ».

 

Aussi, la situation de violence qui prévaut dans le Monde arabe a retenu l’attention des congressistes qui appellent à plus de vigilance et de mobilisation en vue de régler tous les conflits par les moyens justes et pacifiques.

 

 

Pr. Abderrazak GUESSOUM

Présidant de l’Association des Oulémas Musulmans Algériens