Le mot du président

Appel à nos Frères et Enfants habitants de Ghardaïa /Pr.Abderrazak Guessoum

Docteur Abderrazak GuessoumEcoutez- nous bien, ceci est pour vous : un honnête et franc  conseil, émanant du fond et de la sincérité de notre cœur.

Ô nos frères, vous êtes  l’expression  parfaite de la foi et de la religiosité,  nous vous considérons comme étant le modèle exemplaire.

L’Islam vous a éduqué de la meilleure façon qui soit, et le nationalisme a imprégné et rempli vos cœurs faisant  de vous une référence pour la bonne cohabitation dans le sillage du panarabisme et de l’Islam.

Alors que s’est-il passé ? Que vous est-il arrivé ?

Vous êtes croyants {et les croyants sont frères} Coran S 49- v 10 et vous, vous êtes des frères {réconciliez vos frères}. Coran S 49- v 10

Des scorpions se sont infiltrés dans vos rangs, alors que vous  êtes des proches, ils ont voulu souillé  la pureté de vos sources  et perturbant le bon fonctionnement de  vos activités  vitales, en semant entre vous la discorde, et en approfondissant les blessures et tribulations.

Y a-t-il une injustice plus odieuse que celle consistant à démolir volontairement des habitations sur ses occupants ? Ou à brûler leurs locaux ?

Y a t-il un crime plus odieux que celui consistant à répandre la haine entre les enfants d’un même  peuple, en appelant au meurtre, à  l’assassinat  et à la division des rangs ?

– {Espérez-vous qu’ils partageront vos convictions ? Déjà un groupe d’entre eux entendait la parole de dieu et la faussait sciemment après l’avoir comprise. }.Coran S2- V75

{s’ils nous découvraient, ils nous lapideraient ou nous obligeraient à professer leur religion, et jamais alors, nous ne parviendrions à la félicité. }.-Coran S18 -V20-

{Vous voilà plaidant en leur faveur, en la vie d’ici-bas ! mais qui plaidera pour vous le jour de la résurrection ? ou encore qui leur servira de garant, (contre le châtiment de Dieu) }. Coran S4 -V109

Ô nos frères, nous vous exhortons au nom d’ALLAH, de la religion et de la patrie à ce que vous vous leviez par deux ou isolément, et qu’ensuite vous réfléchissiez sur cette tragédie qui s’est abattue  sur vous, qui en est l’instigateur, qu’elles sont leurs  visées réelles sur la nation et la région ?

Vos pères, vos enfants, vos épouses, votre région sont un dépôt confiance sur vos consciences  et  une responsabilité qui vous incombe, vous serez interrogés sur leurs crimes et l’Histoire vous confortera, ou vous tiendra rigueur  sur les faits qu’ils ont commis.

Nous sommes conscients et persuadés que les jeunes dans votre région ont des problèmes non résolus, et des aspirations non réalisées.

Il y a les problèmes sociaux, causés par le sous développement, la crise du logement, et la prolifération  des fléaux ; il y a aussi les problèmes économiques liés au chômage  et à l’indifférence. Il est de même pour les problèmes d’ordre culturels  en rapport avec la faiblesse de la formation, l’absence des valeurs éducatives et l’invasion culturelle étrangère destructive.

Ceci dit, et tout en reconnaissant la légitimité de revendiquer vos droits et sur ce plan, personne ne peut vous y empêcher, cependant, rien ne justifie des comportements répréhensibles et contraire à la morale.

Ô nos vaillants frères  du Sud, vous avez déjoué admirablement le plan colonial visant à saper l’Unité nationale, est- il trop de vous demander de ne pas offrir aux sous-fifres du colonialisme et les missionnaires du séparatisme l’occasion de mettre en exécution leurs plans macabres ?

Nous exhortons les responsables au sein de notre gouvernement de faire face à ce complot, en initiant une campagne de sensibilisation à grande échelle menée par les directeurs d’Etablissements scolaires, les enseignants, les prédicateurs, les imams, les notables et tous les hommes de bien, afin que cette région retrouve sa sérénité et sa quiétude.

Ô nos frères, bannissez à jamais  toute division, toute haine, toute parole blessante, humiliante et levez-vous tous comme un seul homme  afin de déjouer ce complot, et éradiquer ses causes de leurs racines.

Vous êtes la lanterne, et c’est en vous que réside la solution en  réconciliant tous les gens et en chassant tous  les semeurs de troubles, ces mauvais conseillers furtifs du mal.

{Ceci est un message pour les gens afin qu’ils soient avertis, qu’ils sachent qu’Il n’est qu’un Dieu unique, et pour que les doués d’intelligence s’exhortent.}.Coran S14 -V52-

Pr.Dr. Abderrazak GUSSOUM

                                                       Président de l’Association des Oulémas Algériens