Echo

COMMUNIQUÉ DE LA FIDELITÉ

oulamaL’Association des Oulémas musulmans algériens suit  avec beaucoup d’intérêt, ce qui se déroule dans notre Sud bien aimé, et regrette les tragédies qui  le secouent, alors que l’Algérie n’en est nullement responsable. Elle présente ses condoléances les plus sincères  aux  familles des victimes de ces événements tragiques et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. L’Association des Oulémas  tire la sonnette d’alarme quant aux dangers qui menacent notre pays, à cause des événements et développements  que connait la région et s’adresse à qui de droit, afin de souligner ce qui suit : 1. L’Association des Oulémas  condamne de la manière la plus ferme l’agression caractérisée sur des Algériens et des étrangers innocents, ainsi que les institutions économiques à Ain AMENAS, considérant qu’aucun argument ou raison ne peut justifier le meurtre et le sabotage, d’autant plus que ce qui s’est passé n’est que la conséquence directe de l’intervention militaire de la France au Mali. De même, l’Association dénonce l’ouverture de notre espace aérien aux forces françaises, permettant ainsi à notre ennemi d’hier de s’incruster  dans des régions qu’il a toujours convoitées.  2. L’Association souhaite que nos autorités demeurent fidèles à leurs positions  de principes concernant le règlement des conflits politiques, en prônant et privilégiant le dia- logue entre les protagonistes, loin de toute ingérence étrangère, sachant que la poursuite du conflit armé et l’imposition de choix étrangers sur la région ne sert nullement ni ces peuples ni ces États.
3. Elle invite les peuples de la région à se rassembler autour de leurs  élites religieuse, culturelle et politique, afin de matérialiser une position unifiée en mesure de neutraliser la violence et exclure tout ce qui pourrait envenimer la situation, afin de préserver les vies et les biens, et  par la même occasion, éviter les règlements de  comptes.
Dr. Abderrazak GUESSOUM Président de l’Association des Oulémas musulmans algériens