Études et analyses

L’AFFAIRE MERAH ET LA MÉMOIRE COLONIALE /Sadek Sellam

Les premières rencontres commémoratives des tueries du 8 mai 1945 dans le Constantinois ont commencé en 1999 à Rennes à la suite de l’inauguration par la municipalité du square de Sétif, situé près de la place d’Ouradour-sur-Glane. Cette commémoration réunit dans le même recueillement des Algériens de France de toutes générations- et persuadés que la […]